Vendre du sexe à Aix

3 12 2008
Vitrine de la boutique

Vitrine du X center

 

Alain travaille depuis maintenant trois ans comme vendeur au X Center situé 12 boulevard A.Briand à Aix-en-Provence. Si certains prudes s’étonnent de voir un tel commerce à Aix-en-Provence, ville d’art à la réputation chic, ce jeune employé n’est pas de ceux là.

« l’emplacement du magasin est conforme à ce que souhaite la mairie. A 80 mètres minimum de distance avec les lieux de cultes et les établissements scolaires » tiens à préciser Alain, précisant que « le X Center est à Aix depuis plus de 20 ans ». La boutique interdite aux moins de 18 ans a autant sa place que n’importe quel autre commerce. On peut même penser qu’il n’y a pas de mal à se faire plaisir, et cela peu importe sa bourse.

 

Alors que derrière son comptoir, un écran diffuse une jeune femme qui batifole sur une table à manger avec deux amis adeptes du va-et-vient, Alain prend son travail au sérieux et établit un constat éclairé sur la situation actuelle du marché. « Le plaisir n’est pas vital pour les gens » confie le vendeur, «nos meilleures périodes restent l’été avec les touristes, noël et la saint valentin, mais quand même une baisse de fréquentation de la part des étudiants, surtout depuis septembre ». La faute « au pouvoir d’achat », bien sur, qui prive le commerce d’une clientèle moins aisée qui a surtout maintenant sa place dans les rayons du magasin classé X. « La clientèle a changé depuis quelques années, ce n’est plus le petit pervers qui vient mais des gens de tout âge, femmes comme hommes, de 18 à plus de 80 ans » explique-t-il.

 

De nouveaux clients, c’est la conséquence directe d’une méthode de gestion d’un sex-shop qui vit avec son temps. Le premier coup d’œil à l’intérieur surprendra par exemple le novice. Ici nulle présence de lumière tamisée, ni d’ambiance scabreuse, tout est éclairé pour ne pas avoir peur de rentrer pour mieux observer les produits. Tout ou presque car le bâtiment, propriété de X Center, propose aussi 8 cabines de projections et une salle de cinéma de 30 places. Et surtout une pléiade de produits en tout genre, pour tous les goûts. De la lingerie en passant par les sex toys sans oublier un rayon dvd (achat et location) et les accessoires pour sadomasochisme jusqu’à une importante gamme de préservatifs, X Center a de quoi pimenter la vie sexuelle de ses clients.

 

La meilleure vente restant le désormais classique gode michet vibromasseur. « Les prix vont de 11 à 180 euros mais tout dépend d’abord de l’attente de la clientèle » affirme le vendeur. Il distingue à ce titre deux types de clientes: « Les femmes plus expérimentées privilégient les godes de la marque Réel qui développe des produits justement réalistes. Les jeunes femmes préfèrent la marque Fun Factory. Ils sont colorés et ont des formes de chenilles ou plus fantaisistes ». Une performance de vente que n’atteint pas le fessier féminin en silicone, privilégié pour Monsieur, .et dont le prix peut atteindre les 400 euros mais selon Alain, « C’est normal, les hommes préfèrent les magazines et les dvds ».

 

 

 

 

Arnaud Rollet